Annonce atelier 19 octobre 2019

Gîte Le Closet Fertans (17-19 gde rue, 25330) Samedi 19 octobre 2019 Atelier de philosophie plébéienne Atelier… cela veut dire un essai d’abandon de l’autorité du maître et de la posture d’élève au profit d’une tentative de production en commun. Centre de Réflexion et de Documentation sur les Philosophies Plébéiennes de l’association « Voyons où la philo mène… »   Spectres et médiumnité : une plèbe de la pensée   Argumentaire : Il y a un problème qui se manifeste fréquemment dans certains propos tenus par des scientifiques ou des philosophes : si certains phénomènes, certaines idées ne peuvent pas être expliqués ou compris dans leur cadre de pensée, eh bien c’est que ces phénomènes, idées sont des illusions dont il faut chercher la cause dans la tête tordue de ceux qui les défendent… Pas de savoir sans une forme de filtrage, ne retenant que ce qu’il pourrait expliquer. Pas de savoir qui ne […]


Texte de l’intervention de Joana Desplat-Roger (22/06/2019)

Atelier de philosophie plébéienne /Association « Voyons où la philo mène » Samedi 22 juin 2019 La part du jeu   « Jouer au chat et à la souris avec soi-même » Joana Desplat-Roger   Merci à tous les membres de l’association « Voyons où la philo mène » pour leur invitation, et pour leur magnifique énergie déployée lors de ces belles rencontres. Si je suis ici, c’est pour vous parler du livre L’art comme jeu de François Zourabichvili, paru en 2018 aux Presses de Nanterre dans la collection du Collège international de philosophie. Ce livre me semble très particulier tant du point de vue de son contenu, que du point de vue de sa forme et de son histoire. Je vais donc commencer par vous présenter l’histoire de ce livre, en premier lieu parce que cette histoire dit beaucoup de choses, me semble-t-il, sur ce que signifie faire de la philosophie aujourd’hui. Puis, dans un […]


Texte de l’intervention de Michaël Crevoisier (22/06/2019)

Expérimenter philosophiquement les jeux vidéo. Éléments de réflexion grâce à Detroit : Become Human par Michaël Crevoisier   Introduction. Considérations méthodologiques 1.1. Constats préalables et questions directrices La question du jeu n’est pas nouvelle. Elle apparaît dans quasiment l’ensemble du corpus philosophique depuis Héraclite. Néanmoins, trois constats s’imposent. 1) le jeu est quasiment toujours renvoyé à la contingence, c’est-à-dire à ce qui ne saurait être intéressant pour le discours philosophique qui vise à rendre raison de ce qui détermine le réel (l’esprit, l’expérience, l’histoire, l’existence, etc.). Comme si la philosophie s’était structurellement constituée de telle sorte que le jeu ne puisse lui apparaître comme un phénomène ou une pratique importante. 2) Au vingtième siècle, la philosophie, mais aussi les sciences humaines, ont commencé à prendre au sérieux l’idée de jeu, mais de manières très diverses selon les traditions méthodologiques. 3) À la fin du vingtième siècle, un nouveau type de jeu […]


Texte de l’intervention de Philippe Roy (22/06/2019)

                   Parce que jouer n’est pas faire semblant                                                                                                  Philippe Roy Jouer, est-ce faire semblant ? Si il est difficile de définir ce que veut dire jouer, cela l’est moins pour “faire semblant”. Faire semblant, en premier lieu, c’est imiter quelque chose, un modèle. Je fais semblant d’être un pompier en imitant un véritable pompier. Mais ce n’est pas suffisant, un pompier apprend à être pompier en imitant d’autres pompiers, on ne dira pas de lui qu’il fait semblant mais qu’il ressemble à son modèle afin d’être comme lui. Pour faire semblant, il faudrait plutôt imiter un modèle tout en ne voulant pas être ce modèle. C’est pourquoi, faire semblant n’est pas copier un modèle mais comme Platon le soutenait pour l’art, c’est copier la copie. Autrement dit, cela signifie ne pas vouloir ressembler au modèle mais seulement à son image. De même, le peintre qui peint un pompier ne […]


Annonce atelier 22 juin 2019

Gîte Le Closet Fertans (17-19 gde rue, 25330) Samedi 22 juin 2019   Atelier de philosophie plébéienne Atelier… cela veut dire un essai d’abandon de l’autorité du maître et de la posture d’élève au profit d’une tentative de production en commun. Centre de Réflexion et de Documentation sur les Philosophies Plébéiennes de l’association « Voyons où la philo mène… » La part du jeu 9h Accueil 9h30-11h « Parce que jouer n’est pas faire semblant » Philippe Roy J’aborderai la teneur existentielle du jeu. L’existence humaine n’est-elle qu’un grand jeu où chacun devrait jouer rôle sur rôle ? Le jeu s’insère-t-il dans le rapport que nous avons avec nous-même et les autres ? Dès lors, nous serions dans des postures, voire même des impostures. A bien y regarder, ce type d’évaluation impliquerait alors que le jeu existentiel soit de l’ordre du “faire semblant” (conscient ou non), ressemblance à des modèles, des identités. Mais d’où […]


Texte de l’intervention d’Annabelle Duarte (16/02/2019)

Gilet jaune, pourquoi ?    Depuis toujours l’injustice me révolte, mais la bataille du pot de terre contre le pot de fer est épuisante. Cependant je n’ai jamais baissé les bras, espérant qu’un jour viendrait…. Puis en octobre 2018 je ne sais plus trop comment, j’entends la révolte, d’où est elle vraiment partie je ne me souviens pas exactement; une personne sur les réseaux crie son mécontentement face à une nouvelle hausse du carburant, j’écoute, le net a un grand pouvoir et beaucoup écoutent, commentent… c’est parti. Cela pourrait être la petite flamme que j’attends depuis longtemps, ce temps est venu. Une action générale est décidée le 17 novembre, ok j’en serai. Dans notre région un gars décide de devancer cet appel, réaction typiquement française, et une action qui se voulait frappant fort par son unité se retrouve déjà vérolée par l’EGO de certains, malheureusement ce problème d’EGO risque de […]


Texte de l’intervention d’Alain Bihr (16/02/2019)

Les « gilets jaunes » : un soulèvement populaire contre l’acte II de l’offensive néolibérale   De nombreux observateurs du mouvement des « gilets jaunes » se sont étonnés de voir ces derniers concentrer leurs critiques et leurs revendications sur le gouvernement, en ciblant en particulier sa politique fiscale et plus largement sa gestion des finances publiques, en omettant de s’en prendre au patronat qui porte, bien évidemment, une lourde responsabilité dans la dégradation de leur pouvoir d’achat et, plus largement, de leurs conditions d’existence dont ils se plaignent. Certains, notamment au sein des organisations syndicales, ont même tiré argument de cette omission et de cette incohérence pour dénoncer le mouvement comme typiquement « poujadiste », « consumériste » ou « citoyenniste », remettre en question sa nature de classe et refuser par conséquent de le rejoindre et de le soutenir. Pour répondre à ces critiques, un petit détour théorique s’impose. Dès leurs origines, à la fin des années 1970, les […]


Texte de l’intervention de Laurence Striby (16/02/2019)

Témoignage d’un gilet jaune bisontin   Remerciant l’association “Philosophie plébéienne ” de m’avoir invitée à cet atelier, je me présente: Laurence Striby, institutrice et gilet jaune. Comme la plupart des gens, je ne savais pas le 17 novembre ce qu’étaient les gilets jaunes. Des routiers, ou autres professionnels de la route, peut-être, manifestant contre la hausse des taxes des carburants. Puis, bloquée le soir même sur un rond point, j’en ai profité pour parler avec eux. Non seulement leurs revendications étaient beaucoup plus larges puisqu’ils se mobilisaient en fait contre l’étendue importante de la pauvreté en France, tout à fait d’accord, mais j’y retrouvais aussi des camarades syndicalistes que je suis aussi. Pour poursuivre les informations et les discussions, je me suis rendue régulièrement les semaines suivantes, avec café et petits beurres, à un lieu de blocage de camions d’une grande entreprise, situé près de mon lieu de travail. J’y […]


Annonce atelier 16 février 2019

Salle des fêtes de Fertans (gde rue, 25330) Samedi 16 février 2019   Atelier de philosophie plébéienne Atelier… cela veut dire un essai d’abandon de l’autorité du maître et de la posture d’élève au profit d’une tentative de production en commun. Centre de Réflexion et de Documentation sur les Philosophies Plébéiennes de l’association « Voyons où la philo mène… »   Atelier consacré aux Gilets jaunes 9h15 Accueil 9h30-11h Échanges à partir du témoignage de Laurence Striby sur son expérience de Gilet jaune à Besançon 11h-12h30 « Gilets jaunes, un mouvement d’insubordination » Jacques Wajnsztejn Les axes de l’intervention : –  un caractère d’événement –  qui n’est pas sans filiation historique, mais ce n’est pas celle de la lutte des classes – un mouvement a-classiste et non pas un mouvement des classes moyennes (inférieures) –  un mouvement d’insubordination qui pose autrement la “question sociale” et celle de la représentation politique – une communauté de […]


Texte de l’intervention d’Alain Naze (20/10/2018)

Sade malgré tout ? Une subversion toujours à venir, intempestive.   « Ne pas croire qu’en disant oui au sexe, on dit non au pouvoir » (Michel Foucault, La volonté de savoir, p.207)   Entre sexualité et pouvoir, les rapports ne sauraient être que complexes, et ce, d’abord parce que le pouvoir ne présente aucunement un visage unique, et ensuite également parce que, entre les deux pôles – sexualité et pouvoir -, le rapport n’est nullement univoque. Comme le montre clairement Foucault, contestant « l’hypothèse répressive » dans La volonté de savoir[1], on ne doit pas envisager la sexualité comme un objet possiblement hors-pouvoir, qu’il s’agirait simplement de libérer de ses chaînes (« à demain le bon sexe », en quelque sorte). C’est qu’il ne faut pas perdre de vue que « la sexualité » elle-même constitue un « dispositif », constitué de techniques de pouvoir spécifiques. La conséquence évidente en est que la sexualité vécue ne peut être envisagée que […]


Texte de l’intervention de Joachim Dupuis (20/10/2018)

Joachim DANIEL DUPUIS Pour l’Atelier des Philosophies plébéiennes Sexualité et pouvoir Fertans, 20-21 octobre 2018   Le désordre des sexualités[1]           Je proposerai, une fois n’est pas coutume, un dyptique sur le sujet « pouvoir et sexualité » dans le cinéma, en orientant ma réflexion sur le désordre des sexualités. Parler de désordre des sexualités est une façon de suggérer combien le sexe est un enjeu problématique pour nos sociétés[2]. Pour la société, la sexualité dit notre appartenance à un monde, c’est-à-dire en définitive à un ordre (puisque le monde est ce qui est agencé d’une certaine façon). Le pouvoir –  que l’on doit analyser en termes de rapports de force qui passent entre les individus et qui les clivent – circule dans nos sociétés pour normaliser les individus ; de ce fait, dévier des normes associées au sexe, c’est créer du désordre. Nous ne sommes pas complètement « maître » de notre sexualité : la […]


Texte de l’intervention de Florent Gabarron-Garcia (16/06/2018)

« Les enjeux historiques et cliniques pour une histoire populaire de la psychanalyse » Florent Gabarron-Garcia  .Intro :   Ces dernières années je travaille à dégager l’histoire populaire de la psychanalyse. Je commencerais, en guise d’introduction, par dire un mot du champ théorico-épistémologique de la psychanalyse tel qu’il s’est présenté à moi il y’a une douzaine d’années. Car c’est cette rencontre et le choc qu’elle a occasionné qui m’a, en quelque sorte contraint à entreprendre mes recherches pour dégager la perspective pour une histoire populaire de la psychanalyse. Classiquement, on peut par exemple, version minimaliste et prudente de la psychanalyse hégémonique de la séquence contemporaine, dire que la psychanalyse et sa pratique est un lieu hors polis, et que son champ se borne au « roc de la castration ». Dès lors, on se risquera peut-être à une anthropologie psychanalytique, c’est à dire que l’on commentera le politique et l’état dominant du monde […]


Annonce atelier 20 octobre 2018

Gîte Le Closet Fertans (17-19 gde rue, 25330) Samedi 20 octobre 2018  Atelier de philosophie plébéienne Atelier… cela veut dire un essai d’abandon de l’autorité du maître et de la posture d’élève au profit d’une tentative de production en commun. Centre de Réflexion et de Documentation sur les Philosophies Plébéiennes de l’association « Voyons où la philo mène… »   Sexualité et pouvoir   Argumentaire :   Aujourd’hui, où l’on proclame de tous côtés la libération de la parole des femmes, nombre d‘abus ont été en effet, et justement, dénoncés. Viol, harcèlement, les abus de pouvoir semblent évidents, et il n’est pas question ici de remettre en cause la légitimité des récriminations actuelles, au-delà de leurs modalités effectives. Pour autant, est-il envisageable de considérer les relations sexuelles, par-delà même les différences de sexe et de genre, comme dénuées de tout type de relation de pouvoir ? Le pouvoir est-il en effet une modalité extérieure aux […]


Annonce atelier 16 juin 2018

Gîte Le Closet Fertans (17-19 gde rue, 25330) Samedi 16 juin 2018 Atelier de philosophie plébéienne Atelier… cela veut dire un essai d’abandon de l’autorité du maître et de la posture d’élève au profit d’une tentative de production en commun. Centre de Réflexion et de Documentation sur les Philosophies Plébéiennes de l’association « Voyons où la philo mène… »   Autres temps de la psychiatrie   9h  Film « Chronique du tiers-exclu. Une fiction politique en hôpital psychiatrique » de Claire Angelini qui sera présente pour échanger autour de son film. Des usagers de l’hôpital psychiatrique d’Armentières dans le nord de la France fondé il y a 400 ans retracent l’épopée collective d’un établissement que les dernières générations de soignants, acteurs militants de changements radicaux ont patiemment déconstruit. Une évolution décisive qui dresse le bilan d’une période de la psychiatrie française et de ses combats. La prise en charge de cette histoire par les usagers actuels […]


Texte de l’intervention de Claire Aubert (10/02/2018)

Des gestes de lecteurs : sortir du flou Claire Aubert[1] Voyons où la philo mène proposait le 10 février 2018 à Fertans une journée sur « la production de l’ignorance. Entre les trous de savoir et Colombo, j’ai proposé à cette occasion une intervention consacrée à mes travaux autour de la lecture et du rapport à l’écrit.   La lecture est une pratique sociale Quelques points d’ancrage d’abord, pour prendre le contrepoint de ce qui semble être le lieu commun principal : en France, aujourd’hui, la lecture serait une affaire intime et singulière, un peu mystérieuse, dont on scande d’autant plus l’importance qu’on ne la saisit pas très bien. Et pourtant… Et pourtant, la simple proposition de demander à chacun et chacune de lister cinq lectures marquantes et de les ancrer dans des réalités (de temps, d’espace, de relations, de sensations) suffit à nous rappeler que notre mémoire se nourrit d’éléments sensibles, et […]